Archive pour juin 2008

Les Chemins de la Mémoire n°184

Dimanche 22 juin 2008

Dans le numéro de juin des Chemins de la Mémoire, le mensuel de la DMPA (Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives), un article sur la nécropole russe de Saint-Hilaire-le-Grand, et un dossier sur le tournant des grandes offensives de 1918 : « La rupture de l’équilibre militaire ».

Ce magazine est diffusé gratuitement, sur simple demande.
dmpa-com-chemins@sga.defense.gouv.fr

Petits artistes de la mémoire

Dimanche 22 juin 2008

Le concours scolaire « Les petits artistes de la mémoire, la Grande Guerre vue par les enfants », organisé par l’Office National des Anciens Combattant a été suivi, en cette deuxième année de lancement, par une centaine de classes de toute la France.
Lancé à l’occasion du 11 novembre 2007, il propose aux classes de CM1 et CM2 de partir à la recherche des traces laissées par un Poilu, originaire de leur commune ou de leur département, puis de raconter sa vie à la manière du carnet de guerre que l’artiste Renefer a écrit et dessiné pour sa fille : « Belle Petite Monde ». Lire le reste de cet article »

Sortie d’automne de l’association – Assemblée générale

Lundi 9 juin 2008

La prochaine sortie de l’association devrait avoir lieu les 8 et 9 novembre 2008. Le thème en sera : « les villages détruits du secteur de Verdun ». La préparation doit se faire dès maintenant, car en raison des cérémonies du 90e anniversaire, il y aura sans doute une grosse affluence sur le secteur à ce moment-là.

Cette sortie sera également l’occasion de tenir l’assemblée générale de l’association.

Afin de préparer cette sortie et l’assemblée dans les meilleures conditions, et notamment pour faciliter la diffusion des informations auprès des adhérents, nous prions chacun de ceux qui ont une adresse électronique de bien vouloir la communiquer, soit à notre trésorière, soit en utilisant la boîte aux lettres du site.

L’archéologie de la Grande Guerre, Y. Desfossés, A. Jacques et Gilles Prilaux

Lundi 9 juin 2008

Etait-il possible que l’archéologie escamote les traces d’un passé redécouvert sous prétexte qu’il était trop récent ? Certes les tranchées et les tirs d’obus ont parfois en partie mis à mal des sites bien plus anciens, mais l’exploration archéologique des vestiges de la Grande Guerre livre des indices passionnants sur ce que fut la sombre vie des poilus et qui n’est pas raconté dans les livres d’histoire.
Trois archéologues responsables de fouilles livrent les fruits de leurs observations et recherches sur les terrains du Nord et de la Picardie, de l’artisanat à base de douilles d’obus aux rites funéraires pratiqués sur les champs de bataille. Le souci de donner une sépulture aux corps retrouvés et la mise au jour de cette face cachée, humaine et quotidienne, de la guerre retisse un lien avec un passé plus si récent, qui commençait à s’estomper de nos mémoires.

Editions Ouest-France
broché 19,3×25,8 cm • 128 Pages • 200 photos
Prix public 15,9 €

Communiqué de presse (format pdf)