Emoi Photographique accueille 14-18 de Bruno Mercier

Dans le cadre de son exposition collective EMOI PHOTOGRAPHIQUE (25 mars-30 avril 2017) la ville d’Angoulême accueille le photographe Bruno MERCIER pour son travail « 14-18 – LA GRANDE GUERRE » (Blind Memory II)

« Dans ce nouveau volet des Blind Memories j’ai voulu retourner aux racines du mal, là, donc, où les premières lignes de l’histoire du XXe siècle ont été esquissées. Parcourir les champs de batailles de « la der des der », toucher du regard les cicatrices de ces terres meurtries, écouter les cris silencieux des millions d’hommes enfouis là… 9 millions, une génération sacrifiée, des familles pulvérisées, 6 millions d’orphelins…
Je suis un homme d’images. Et comme de bien entendu, tout est parti d’une image, de deux, pour être précis. Deux vieilles photos sur le buffet familial. Des hommes, dans la force de l’âge, mes arrière-grands-pères… « Tombés au Champ d’honneur » comme on dit. En 15… Là bas, dans la Marne et en Argonne.
Alors c’est également pour eux que j’ai initié cette série. »

Voir le dossier de presse

Voir le site de l’artiste

Tags: , , ,

Les commentaires sont fermés.